Une gamme de prestations de services basées sur les pratiques de la psychologie positive

ou comment mobiliser ses ressources pour un fonctionnement optimal 

et de la psychologie du travail ou l'étude de la relation entre la femme, l'homme et son travail

4 types de prestations, 1 objectif : le développement du bien être au travail

Mes interventions reposent sur la mobilisation des ressources et des capacités de la personne à faire face à son environnement de travail, à ses problèmes. Quelque soit la prestation, grâce à l’établissement d’une relation mettant en œuvre les principes définis par Carl Rogers en psychologie humaniste, les principes de la psychologie positive, ceux de la clinique du travail, la personne développe son pouvoir d'agir. Le pouvoir d'agir : subtil mélange de prise de conscience de ses capacités, de ses compétences et de recentrage autour du sens.


Une approche HUMANISTE qui s'appuie sur la croyance en la dignité et en la valeur de l'individu dans la reconnaissance de sa liberté à déterminer ses propres valeurs et objectifs et dans son droit à poursuivre son style de vie.

Fondement : L'Approche Centrée sur la Personne (ACP) définie par Carl ROGERS

L’approche centrée sur la personne  se concentre sur la personne avec son vécu, sa perception, ses ressentis et son potentiel. La personne est considéré comme libre de ses choix et capable de croissance.

Fondement : La Clinique de l'Activité définie par  Yves Clot.

En Clinique de l'Activité, il s'agit de distinguer « l’activité réalisée » et « le réel de l’activité comprenant que les activités suspendues, contrariées, empêchées, occultées, voire les contre-activités. Permettre à la personne d'analyser ces activités lui fait prendre conscience de ces savoirs d'expériences, des contours de son  identité professionnelle. "C’est ainsi qu’il trouve, sans forcément chercher, quelque chose de neuf en lui-même" (Clot, 1999, p143).

Une approche POSITIVE, dont l'objectif n'est pas d'oublier ce qui ne va pas, mais de développer des compétences psycho-sociales afin que la personne mette en place des conditions et des processus qui contribuent à son épanouissement et à son fonctionnement optimal.

Fondement : la psychologie positive. Fruit de l’évolution des approches cognitives et comportementales, la psychologie positive est  introduite dans le champ de la relation d’aide (personnelle comme professionnelle).

Cette approche brève et orientée solution permet l’atteinte d’objectifs opérationnels via :  l’identification des compétences et ressources sur lesquelles l’individu peut s’appuyer afin de se développer,  Le travail de “compétences positives” telles que coopération, gratitude, bienveillance, optimisme, acceptation, focalisation sur les solutions, etc.


Lors des formations, des accompagnements psychosociologiques, en individuel ou en collectif, je fais des graphiques, des schémas, des dessins. 

Je propose à la personne une modélisation, une illustration métaphorique de son schéma de pensé, de son projet, de son organisation de travail, de sa situation relationnelle ...

et tout s'éclaire.

 

Ils, elles disent "c'est fou, c'est ce que j'avais dans ma tête mais là c'est plus clair !" ou alors "je n'avais jamais vu les choses sous cet angle là, je vais y réfléchir ça va m'aider à avancer..."


Un méthode issue de mes travaux de recherches

Cette méthode, nommée ZHIDAO, permet de bâtir des formations expérientielles.  

Formations favorisant l’émergence des savoirs d'expériences de tout individu, à partir de la relecture de son expérience.

Ce type d'action de formation trouve particulièrement sa place lors des parcours d'insertion, ou d'élaboration de projet professionnel.



Nous collaborons

  • Les écrits professionnels en Etablissement Sociaux et Médico-sociaux
  • La loi 2002-2 : Projet d'Etablissement, Projet Personnalisé

Retrouvez des conseils sur les ondes

Sur RCF Isère, retrouvez moi, un lundi sur trois, ou en podcast sur le site de rcf. 

Cliquez sur le bouton RCF ci dessous.